Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Marche De Pâques
  • : Une initiative de la Coordination Diocésaine de la Pastorale des Jeunes du diocèse de Troyes
  • Contact

Recherche

/ / /

Un temps fort marqué par la joie et le partage. Partage d'un même enthousiasme par une communauté de plus d'un demi millier de marcheurs qui avancent au nom du Christ ressuscité. Une nuit magique qui s'est déroulée incroyablement vite, malgré la fatigue accumulée. Magie d'une campagne aux églises romanes, aux arbres robustes et tortueux non taillés qui bordent les routes. Magie d'un accueil qui nous rappelle la présence du Christ tout au long de ces chemins régulièrement balisés de lumignons , de photophores... La lumière et la couleur étaient au rendez-vous mais aussi l'accueil dans chaque village où les tables couvertes de victuailles étaient là à attendre notre passage. Emotion énorme de sentir que pour l'amour du Christ dans le plus grand anonymat, chacun de ces 650 pèlerins était attendu comme un messie par des habitants qui avaient préparé avec amour et minutie l'accueil de leur passage comme chacun de nous avait préparé tout au long de ces 40  jours de carême notre cœur pour l'accueil du Christ ressuscité. 
Lors de ce passage de Chaouce à Chaource, je repars fortifiée par la certitude que le Christ n'est pas mort. Je l'ai rencontré tout au long de cette nuit à travers chacune des petites intentions dispensées au nom de l'amour, par une foule d'un petit millier d'êtres anonymes plus ou moins jeunes qui ont fait converger leurs compétences pour que cette nuit soit un grand rassemblement autour de Dieu . Non seulement à travers la marche, la prière, l'adoration, la compassion ou le dévouement mais aussi à travers des petits gestes, des petites attentes, des petites intentions... .Pour qui est attentif et près à recevoir, Jésus n'est pas dans la tempête ou l'ouragan, il est dans une petite bise.

Nathalie


J’ai marché pour la 1re fois pendant cette nuit, le soir de Pâques ; c’était assez impressionnant ;

J’ai vécu des moments de grande intensité avec les rencontres, « les passages » ou ce silence dans la nuit. Marche en chantant, en priant ou en parlant avec la personne qui chemine, à ses côtés. Un retour sur soi-même, bienvenu en cette nuit après la résurrection du Christ.

Arrivée saisissante dans les villages, avec des petites bougies qui jalonnent notre route ; des fenêtres illuminées, des sourires et des signes de sympathie.

Les collations lors des pauses étaient les bienvenues pour continuer le chemin; on pouvait aussi se réchauffer auprès d’un grand feu.

Cette marche continue à retentir en moi;


Martine

Partager cette page

Repost0